La littératie alimentaire?

Mis à jour : 3 nov. 2020

Ne vous inquiétez pas si vous n'avez aucune idée de ce qu'est la littératie alimentaire. On ne le savait pas non plus.














Le webinaire offert par 100 degrés le 22 octobre dernier m'a grandement éclairée sur ce concept encore méconnu.


Food literacy, en anglais, a déjà fait plus de chemin que la version francophone. Qu'à cela ne tienne! Je vous offre ici ce que j'en ai appris.


Au début des années 2000, la santé publique constate qu'en matière d'éducation à la santé, la dimension technique culinaire (savoir cuisiner) est trop centrale. Les outils de mesure des interventions des projets alimentaires ne sont pas adéquats et on préconise une perspective unidisciplinaire.


La littératie alimentaire se développe à partir de cela et ajoute de la perspective et de la profondeur aux enjeux alimentaires. On dit de la littératie alimentaire qu'elle englobe tous les processus d'apprentissages alimentaires, de la production à la consommation des aliments. Il s'agit de toutes les compétences de bases qui nous permettent de faire des choix sur nos aliments, sur leur provenance et de poser sur ceux-ci un regard critique. La littératie alimentaire nous permet de nous interroger sur notre propre accès ou non-accès à une alimentation saine et de qualité et sur la contribution de tous les acteurs du système alimentaire.

Selon le Guide alimentaire canadien : « La littératie alimentaire inclut les compétences et pratiques alimentaires apprises et utilisées tout au long de la vie pour se débrouiller dans un environnement alimentaire complexe. Ce concept prend aussi en compte les facteurs d’ordre social, culturel, économique et physique liés à l’alimentation. »

En somme, la littératie alimentaire implique des apprentissages individuels, sociologiques et politiques qui nous engagent sur la voie d'une alimentation consciente.


La littératie alimentaire nous permet de devenir des éco-citoyens qui sont en mesure de s'interroger et d'agir sur les enjeux alimentaires qui nous concernent tous.


La littératie alimentaire n'est pas un but, c'est plutôt un parcours. Elle peut faire l'objet d'un apprentissage et d'un désapprentissage : c'est un processus continu.


En gros, la littératie alimentaire, c'est l'apprentissage et la réflexion consciente derrière chacun de nos gestes alimentaires. C'est pas si compliqué finalement, non?


100 degrés a lancé un dossier spécial sur le sujet, on y décortique en détails le concept et on y présente plusieurs projets québécois et entrevues avec des acteurs de changement inspirants! Allez les consulter ici.


Pour voir les autres formations et webinaires donnés par 100 degrés : https://apprendre.centdegres.ca/

Posts récents

Voir tout